Aller au contenu principal
Accueil \ Investir Au Burkina Faso \ Structures d’accompagnement

Flash info

Nos valeurs: Équité - Engagement - Sens de la responsabilité - Esprit d’équipe - Professionnalisme - Proactivité.

Structures d’accompagnement

Structures d’accompagnement

Le Burkina Faso ayant fait l’option de bâtir une économie de marché, le Gouvernement et le secteur privé ont mis en place des structures d’accompagnement pour la création et le développement des entreprises. Les structures les plus en vue sont :

-          La Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso ;

-          La Chambre des Métiers de l’Artisanat  qui a pour mission de contribuer à l’organisation et à la modernisation des métiers de l’artisanat au Burkina Faso ;

-          Le Conseil National du Patronat Burkinabè qui a pour mission principale la défense des interêts moraux et matériels de ses membres que sont les groupements et associations professionnels d’entreprises ;

-          Le Centre d’Arbitrage, de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou (CAMC-O) créé sous l’égide de la CCI-BF, qui fait la promotion des modes alternatifs de règlements des différends ;

-          L’Agence Burkinabè des Investissements qui fait la promotion de la destination Burkina Faso, avec un focus sur les investissements de gros volume, portés par les investisseurs étrangers et/ou nationaux ;

-          La Maison de l’Entreprise qui s’est spécialisée dans l’accompagnement des PME/PMI de tout secteur d’activités ;

-          Les Centres de Gestion Agréés qui ont pour cibles prioritaires les micro-entreprises et les PME pour la tenue de la comptabilité, les déclarations fiscales et sociales, la recherche de financement, etc.

-          L’Agence de Financement et de Promotion des PME qui est un fonds national qui œuvre pour l’émergence d’un tissu de PME viables et compétitives à travers un accompagnement technique et financier des PME ;

-          L’Agence de Promotion des Exportations (APEX) qui accompagne les entreprises exportatrices à travers la mise à disposition d’information sur les marchés extérieurs, la formation, l’appui financier pour les voyages de prospections, etc. ;

-          L’Agence Nationale de Normalisation, de la Métrologie et de la Qualité (ABNORM) qui est la structure nationale en charge de l’élaboration des normes. Elle accompagne les entreprises dans leur processus de normalisation.

 

A côté de ces structures d’accompagnement non financier, on dénombre plusieurs institutions d’accompagnement financier tels que le Fonds burkinabè pour le développement économique et social (FBDES) qui apporte un appui financier à la création et au développement d’entreprises à fort potentiel de croissance ;

Les différents fonds dédiés à l’entreprenariat des jeunes, à la promotion de l’emploi et/ou l’accompagnement du secteur informel tels que le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes (FAIJ), le Fonds d’appui à la promotion de l’emploi (FAPE), le Fonds d’appui au secteur informel (FASI) et le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA) réunis au sein d’un Guichet unique