Aller au contenu principal
Accueil \ Actualites \ Remise des prix de la 2ème édition de l'appel à projets "EcoMédias"

Flash info

19- 21 octobre 2022, 7ème édition du forum AFRICALLIA au Centre International des Conférences, Ouaga 2 000. Inscrivez- vous dès maintenant sur le www.africallia.com

Remise des prix de la 2ème édition de l'appel à projets "EcoMédias"

Le palmarès de la 2ème édition de l'appel à projets "EcoMédias" a été rendu public, ce jeudi 21 avril 2022 au siège de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina Faso (CCI-BF).

Placée sous le parrainage de Madame Valérie KABORE, Ministre de la Communication, de la culture, des arts et du tourisme, la cérémonie a été suivie de la remise des chèques aux lauréats.

« EcoMédias » est une initiative de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina Faso visant à accompagner financièrement les médias nationaux dans la production et la diffusion de contenus dédiés à l’économie, aux finances et à la promotion du secteur privé. Elle a concerné exclusivement les médias (publics et privés) légalement constitués et établis au Burkina Faso conformément aux textes en vigueur ce, dans quatre (04) catégories que sont : la télévision, la radio, la presse écrite et la presse en ligne.

Sur dix-sept (17) dossiers reçus, huit (08) projets ont été sélectionnés. Et chaque lauréat a reçu un prix d’une valeur de cinq millions (5 000 000) de francs CFA.

S’exprimant au nom du Président de la CCI-BF, le Vice-Président Mamady SANOH a remercié les organes de presse et l'ensemble des candidats pour l’intérêt porté à l’initiative "EcoMédias".  Il s'est réjoui de l'engouement qu'a connu cette édition et a annoncé la 3ème édition pour le mois de juillet 2022 pour une enveloppe globale de cinquante millions (50 000 000) de francs CFA.

Satisfaite du palmarès officiel, Mme la Ministre a félicité et remercié les autorités de la Chambre de Commerce et d'Industrie pour leur engagement à soutenir les entreprises de presse. "Il me plait d'insister sur l’importance de la presse et le rôle qu’elle devra jouer durant cette période charnière de l’histoire de notre Pays. Les priorités sont connues ; et l’un des défis majeurs sera celui de la communication pour accompagner la lutte contre l’insécurité et la restauration de notre Pays, vœu cher de tous les burkinabè", a-t-elle précisé.