Aller au contenu principal
Accueil \ Actualites \ Audience chez le Ministre de tutelle

Flash info

Prise officielle de fonction de la nouvelle Assemblée Générale: REPORTEE A UNE DATE ULTERIEURE!

Audience chez le Ministre de tutelle

(Ouagadougou, 21 décembre 2021)
 
Pour sa première sortie officielle après sa réélection à la tête de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso le 29 novembre dernier, M. Mahamadi SAVADOGO a conduit une délégation du bureau consulaire pour une visite de courtoisie au Ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l'Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, le Dr. Jean Christophe ILBOUDO.
 
« Je voudrais au nom de la communauté burkinabè des affaires, des instances de la Chambre de Commerce et au mien propre, vous adresser nos vives félicitations pour la confiance que les plus hautes autorités de notre pays ont placée en vous », tels ont été les propos introductifs de M. Mamady SANOH, porte- parole de la délégation.
 
Après avoir présenté les membres du nouveau bureau consulaire présents à l’audience, le Président a porté à la connaissance du Ministre quelques préoccupations et attentes du secteur privé qui méritent une attention particulière en cette période marquée par la flambée générale des prix des produits de grande consommation tels le riz, l’huile, le sucre et la farine de blé qui impacte négativement les comptes d’exploitation des entreprises et le pouvoir d’achat des consommateurs. A ce sujet, le bureau consulaire a souhaité l’organisation des états généraux du commerce et des services en vue d’un examen des fortes préoccupations des différentes filières et des réponses adéquates qui permettront d’apaiser le climat des affaires. En sus, un plaidoyer a été fait pour un soutien renforcé aux entreprises en difficultés à travers le fonds de relance économique du fait de la persistance de la Covid-19.
 
« La nouvelle dénomination du département dont vous avez la charge est tout un programme économique. La référence explicite aux petites et moyennes entreprises, qui représentent plus de 90% du tissu économique national, est un signal fort quant aux actions futures en faveur de cette cible combien importante mais vulnérable de notre économie. Quant à l’industrie, au commerce et à l’artisanat, le secteur privé sera heureux de voir se mettre en œuvre des réformes très indispensables à leur essor », a ajouté le porte- parole. Pour ce faire, l’ensemble des acteurs du secteur privé ont été engagés par le Président Mahamadi SAVADOGO à accompagner le Gouvernement dans la réalisation des projets structurants inscrits dans le PNDES 2.
 
Satisfait de cette démarche des premiers responsables de la CCI-BF, le Ministre a salué le leadership remarqué de l’Institution consulaire, locomotive du secteur privé burkinabè. Il a indiqué clairement l’importance et le rôle que devra jouer le secteur privé dans la mise en œuvre urgente des réformes attendues pour un véritable développement industriel et une transformation structurelles de l’économie nationale.
 
Au sujet des doléances exprimées, le Ministre a indiqué qu’une attention particulière sera portée au traitement de l’ensemble des préoccupations. Il a, du reste, annoncé des concertations avec les différents acteurs dans les jours à venir.