Aller au contenu principal
Accueil \ Actualites \ 3ème édition du Salon National du Miel « SANAM 2022 »

Flash info

1948 - 2023, la CCI du Burkina Faso célèbre son jubilé d'albâtre! 75 ans pour le développement économique et social du Burkina Faso!

3ème édition du Salon National du Miel « SANAM 2022 »

Les acteurs et partenaires de la filière miel tiennent la 3ème édition du salon consacré aux produits de la ruche. C’est le pavillon Soleil levant du site du SIAO à Ouagadougou qui a abrité le 24 novembre, la cérémonie de lancement officiel des activités du Salon national du miel (SANAM) qui se déroulera jusqu’au 27 novembre 2022.

La cérémonie était placée sous le patronage du Ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises M. Serge PODA et le parrainage de la Commission de l’Union Européenne au Burkina Faso représentée par l’ambassadeur SEM Wolfram Vetter. La Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina Faso en collaboration avec l’interprofession Miel dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui à la Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest – Volet Burkina Faso financé par l’Union Européenne organisent cette 3ème édition du SANAM  sous le thème « la labellisation, un levier de valorisation des produits de la ruche ». Ce salon est une plateforme de valorisation, d’échanges et de mise en relations d’affaires des acteurs, professionnels et vendeurs de la filière. Les activités de la présente édition comprennent une conférence thématique, un master class pour renforcer les capacités des acteurs et de susciter de nouvelles vocations dans la filière, des rencontres B2B et une exposition vente du miel et de ses produits dérivés.

Le 1er Vice-Président de la CCI-BFM. Idrissa NASSA représentant le Président dans son mot de bienvenue, a remercié le patron de la cérémonie qui pour sa première sortie officielle depuis sa nomination a accepté de patronner la cérémonie; puis ensuite l’Union Européenne pour l’accompagnement et le soutien constant en faveur du secteur privé burkinabè.

Le patron de la cérémonie dans son discours officiel d’ouverture a exprimé ses vives félicitions aux initiateurs du SANAM ainsi qu'aux partenaires techniques et financiers. Avant de déclarer ouverte la troisième édition du SANAM, Il s’est dit convaincu que la labellisation va contribuer à augmenter les revenus des acteurs de la filière, raison pour laquelle son département va engager un processus participatif pour labelliser le miel du Burkina Faso.

Le clou de la cérémonie a été marqué par la distinction des différents acteurs et partenaires de la filière, ci-dessous le palmarès.

Catégorie partenaires privés :

  • Meilleures structures d’accompagnement : Maison de l’Entreprise / CORIS BANK
  • Meilleure institution de soutien à l’apiculture : CEAS-Suisse

Catégorie personnalités :

  • Professeur NOMBRE ISSA
  • M. LOMPO Tampari (Sahel)
  • M. OUALI OUAMBO (EST)

Catégorie meilleurs acteurs de la filière :

  • Meilleur exportateur de miel : APISAVANA
  • Meilleur exportateur de cire : Diamant vert
  • Meilleur producteur de miel : M. KY Abdoul Razack
  • Distinction genre en apiculture : Mme ROUAMBA / OUEDRAOGO Wendmi Claire
  • Meilleur promoteur de l’apiculture écologique : TIIPALA
  • Meilleur distributeur des produits apicoles : Marina Market / Liza Market
  • Organisme public de promotion de la filière apicole : Ministère de l’Agriculture
  • Projet de soutien à l’apiculture : PACAO

 

Pour un coût global de 5 milliards de FCFA, le PACAO-BF est une initiative financée par l’Union Européenne, avec une contribution de la CCI-BF qui assure la coordination du projet, à hauteur de 500 millions de FCFA. Le PACAO compte plusieurs réalisations à son actif dont la structuration de la filière ; le passage de la production de 500 tonnes de miel en 2017 à 1 300 tonnes en 2021 ; le renouvellement et le renforcement de l’outil de production ;  l’organisation du SANAM ; et l’adhésion de l’Interprofession miel du Burkina Faso à la Fédération mondiale des faitières d’apiculteurs, APIMONDIA. Depuis février 2018, le Burkina Faso a été admis, comme pays pouvant exporter du miel vers les pays européens qui importent environ 200 000 tonnes de miel par an.

Le dernier acte de la cérémonie a été marqué par la visite des stands d’exposition par les officiels.