Aller au contenu principal
Accueil \ Actualites \ Le MINEFID à l'écoute du secteur privé burkinabè

Flash info

Nos valeurs: Équité - Engagement - Sens de la responsabilité - Esprit d’équipe - Professionnalisme - Proactivité.

Le MINEFID à l'écoute du secteur privé burkinabè

Jeudi 28 novembre 2019, la Chambre Commerce et d'Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) reçoit la visite de Monsieur Lassané KABORE,  Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID). 

Inscrite dans le cadre de la mission représentative qu'exerce la Chambre Commerce et d'Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) en tant que porte-parole institutionnel des milieux d'affaires burkinabè, cette visite de courtoisie a servi de cadre d'échanges entre le MINEFID et les acteurs du secteur privé; plus de cent d'entre eux, composés d'élus consulaires, de responsables des structures d'appui au secteur privé et de représentants des groupements et associations professionnels du secteur privé y ont activement pris part.

Après avoir été acceuilli par Monsieur Mahamadi SAVADOGO, Président de la CCI-BF, place a été faite à l'échange direct avec les chefs d'entreprises. Les principaux sujets évoqués ont principalement portés sur :

- le traitement diligent des factures des entreprises privées;

- la finalisation de l’étude sur la fiscalité;

- la relance des activités de la commission nationale de la fiscalité;

- la meilleure prise en compte de la sous-traitance dans la commande publique ;

- la relecture de la loi sur les partenariats public-privé en vue de favoriser l’intervention des entreprises locales et la généralisation des clauses d’association d’entreprises locales dans l’exécution des grands projets d’infrastructures.

En outre, les représentants du secteur privé ont exposé d'autres préoccupations relatives à l’accompagnement des PME, à l’organisation du commerce, à la concurrence déloyale, à la fraude, aux tracasseries douanières, aux diffcultés liées à l’enregistrement des marchés publics, etc.

À toutes ces préoccupations, le Ministre et l’ensemble de ses collaborateurs présents, ont apporté des réponses satisfaisantes et promis de tout mettre en œuvre, dans les limites de la réglementation, pour un rayonnement du secteur privé, moteur du développement économique et social au Burkina Faso. Il a annoncé que des rencontres sectorielles seront initiées avec les différentes corporations sur leurs préoccupations spécifiques.

Une signature de convention de concession pour la gestion des aspects opérationnels du régime d’édition et de sécurisation des factures normalisées entre le MINEFID et la CCI-BF a mis fin à la visite.

Par cette convention, les deux partenaires entendent mettre à la disposition des PME-PMI, les factures pré-imprimées dès le premier semestre 2020 de même que les stickers à travers un large réseau de distribution qui sera mis en place par la Chambre de Commerce et d’Industrie.